50 rue de Vaugirard

Mardi dernier, soirée communautaire. Les 19 prêtres qui résident au presbytère ont tous pu se libérer pour cette première rencontre de l’année.

J’avais demandé à chacun de parler successivement de son pays, de sa famille, de son diocèse et de lui-même. Les plus jeunes d’entre nous viennent de diocèses qui sont de fondation récente. Les baptêmes d’adultes y sont nombreux, tout comme les ordinations sacerdotales. Mes confères précisent si leurs parents étaient chrétiens, et depuis combien de générations.

Dans de nombreux pays, la violence est présente, souvent dirigée contre l’Église. L’un d’entre nous explique : Ne vous étonnez pas si vous me sentez absent. Les massacres sont nombreux, en ce moment, dans ma région. J’y pense très souvent. Alors, « je suis là-bas. »

Plusieurs de nos jeunes confères ont déjà exercé des responsabilités d’une certaine importance : supérieurs de séminaire, ou curés, ou responsables de services diocésains.

Sur les 19 prêtres que nous sommes, seuls 5 sont à plein temps au service de la paroisse, mais 12 autres sont disponibles pour différents services. La majorité d’entre eux, sulpiciens ou non, ont repris des études dans le but de devenir formateurs de prêtres.

Père Jean-Loup Lacroix

Les photos ci-dessus sont celles des prêtres qui résident au presbytère de Saint-Sulpice, 50 rue de Vaugirard ainsi que du diacre de notre paroisse, Jean-Pierre DUTHOIT. Parmi les prêtres ci-dessus, seuls 4 sont à plein temps au service de la paroisse : les PP. LOC, LINH, DABIRÉ ET IBARA. Sont par ailleurs au service de la paroisse 12 prêtres qui viennent confesser plus ou moins régulièrement, les PP. BENOÎT, de GEOFFRE, DIHONGO, GIRARD, LONGÈRE, LUMUENE, MEGNIGBETO, OSTIER, SITTERLÉ, LOISEAU, TERRIEN et YAMB BINAM.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.