« Saint-Sulpice en Prière »

J’ai quelque-chose de tout à fait simple à vous proposer. Des prières, en fait.

Il faut commencer par s’inscrire. Ensuite, deux fois par mois, on reçoit quelques indications sur son téléphone, sur un autre appareil, ou encore sur un feuillet demi-format : essentiellement quelques informations et des intentions de prière.

Toutes portent sur la mission de notre paroisse et sur les personnes qui l’assument. Telle quinzaine, par exemple, on donne des informations sur l’organisation des catéchismes et on demande de prier pour l’équipe qui assure ce service (et aussi, dans le cas, pour les enfants). Telle autre, on demande de prier pour les organistes et les choristes. Telle autre pour les religieuses.

Pourquoi s’inscrire ? Ce sera une sorte de promesse. Chacun priera à son rythme, mais régulièrement. On ne saura pas forcément qui appartient à « Saint-Sulpice en Prière », mais on saura que d’autres en sont membres. On sera en communion avec eux. On pourra compter sur eux : « S’ils prient, moi aussi. »

Sans la grâce de Dieu, les efforts que l’on fait dans une communauté chrétienne ne donnent jamais rien. Les priorités que l’on choisit ne sont pas les bonnes. Chacun suit ses idées. Rien ne sonne juste. Avec la grâce de Dieu, la vie revient, les cœurs sont touchés, la foi, l’espérance et l’amour sont authentiques et vont grandissant.

Ces derniers mois, nous avons mieux compris que nous avions la responsabilité de prier à toutes les intentions qui nous sont confiées. Nous le faisons très particulièrement aux célébrations des vendredi à 15 heures. Mais il est bon que la prière circule dans tous les sens.

Comme sainte Geneviève sur la terrasse de sa maison, nous prions pour tous, mais nous avons également un très grand besoin que l’on prie pour nous.

Père Jean-Loup Lacroix

Print Friendly, PDF & Email
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.