L’appel universel à la sainteté

Nous fêtons cette année le 50e anniversaire du Concile Vatican II. Tout au long de l’année, nous vous proposerons dans Tous Frères et sur le site de la paroisse de courts extraits des textes du Concile. Ci-dessous, le célèbre passage dans lequel il est dit que tous les disciples du Christ sont appelés à la sainteté.
Le texte est dense. Vous remarquerez par exemple la formule dans laquelle il est dit que l’on ne devient pas juste à cause de ses « œuvres ». La sainteté est un don de Dieu. Saint Paul, puis saint Augustin, ont insisté sur ce point. À leur suite, nos frères protestants y insistent également. Ils ont raison. Cela ne veut pas dire pour autant que nous n’aurions aucun effort à faire.

Le Seigneur Jésus, Maître et Modèle divin de toute perfection, a prêché cette sainteté de la vie, dont lui-même est l’auteur et qu’il conduit à son achèvement, à tous et à chacun de ses disciples, quelle que soit sa condition : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt. 5, 48).

En effet, il envoya à tous le Saint-Esprit qui les incite intérieurement à aimer Dieu de tout leur cœur, de toute leur âme, de tout leur esprit et de toutes leurs forces (cf. Mc 12, 30), et à s’aimer les uns les autres comme le Christ les a aimés (cf. Jn 13, 34; 15, 12).

Les adeptes du Christ, appelés par Dieu et justifiés en Jésus-Christ non à cause de leurs œuvres, mais selon le dessein et la grâce de Dieu, sont vraiment devenus, dans le baptême de la foi, fils de Dieu et participants de la nature divine et ont été, par conséquent, réellement sanctifiés. Ils doivent donc, avec l’aide de Dieu, maintenir et perfectionner dans leur vie cette sainteté qu’ils ont reçue.

Il est donc clair pour tous que chacun des fidèles, peu importe son état ou son rang, est appelé à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité. Par une telle sainteté il contribue à rendre plus humaine la manière de vivre dans la société terrestre elle-même.

Ainsi la sainteté du Peuple de Dieu donnera des fruits abondants, comme la vie de tant de saints le manifeste dans l’histoire de l’Église.

(Constitution sur l’Église « Lumen Gentium », § 40)

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer
Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.