MERCI PERE D’ANTIN – TOUTES LES PHOTOS

Intervention de Madame Marie-France Richardot
vice-présidente du Conseil Pastoral Paroissial
à la fin de la messe du 16 juin

Cher Père Henri d’Antin de Vaillac,

Au nom du Conseil Pastoral et de toute la Paroisse, je viens vous exprimer, à l’occasion de votre prochain départ, toute notre amitié et notre gratitude pour tout ce que vous avez été et fait pour nous pendant ces 10 ans.

Enfant du quartier, né rue de Rennes, vous entrez à Saint-Sulpice à 12 jours le 8 octobre 1928 pour y être baptisé dans notre beau baptistère. Vous nous direz que ce fut le vrai début de votre vie. Heureux d’avoir été élevé dans une famille catholique pratiquante, vous nous redirez souvent la joie et la grandeur du baptême, notre vocation de baptisé, cette grâce reçue et cet appel à en vivre.

À 6 ans et demi vous ferez ici votre première communion. Vous faites vos études dans le quartier, doctorat de droit au Panthéon et diplôme de Sciences politiques.

Ordonné à 30 ans à Notre-Dame de Paris par le cardinal Feltin, le 28 juin 1958, avec 26 prêtres dont le Père d’Acremont aussi du quartier, le lendemain, vous célébrerez tous les 2 votre première messe à St-Sulpice, vous à la crypte du Rosaire, lui au maître-autel. Avant le concile Vatican II, on ne concélébrait pas. Le lendemain, pour votre 2ème messe, vous célébrerez au maître-autel.

Après votre ordination, vous passerez 9 mois à la Solitude à Issy les Moulineaux et deviendrez sulpicien. Delà, vous partirez faire votre doctorat de droit canonique à Rome et reviendrez pour un an à l’Institut Catholique. Votre thèse portera sur les Constitutions de la Compagnie de Saint-Sulpice, que vous décrirez comme une Société de vie en commun pour les prêtres, sans vœux religieux.

Directeur au séminaire d’Angers, puis un an chez les oratoriens, vous serez vicaire à Saint Jean-Baptiste de Neuilly pendant 26 ans avant de nous rejoindre il y a 10 ans. Parallèlement, vous exercerez la charge d’official, c’est à dire président du tribunal de l’évêque pour les annulations de mariage pendant environ 10 ans et en êtes encore juge.

Vous êtes un homme très cultivé, aimant la littérature et l’histoire, appréciant Blaise Pascal et n’hésitez pas à conseiller des livres. Plein d’énergie et curieux de tout, vous saviez nous dire en Conseil Pastoral les évènements culturels du quartier auxquels vous aviez participé et y témoigner d’une présence religieuse comme au marché de Noël dans le froid et debout.

Très attentif aux relations humaines, vous aimez les voyages et rencontrer les Eglises locales au moment du dynamisme pour la nouvelle évangélisation: Lisbonne, Bruxelles, Budapest, … ou voyager en séjournant chez vos confrères sulpiciens : Montréal, New York, Washington, Bogota… A votre retour, vous aimiez partager avec nous vos rencontres et découvertes ; pour ne citer qu’une conférence sur la Pologne en 2009, un article sur Vilnius dans « Tous Frères », en 2011 la soirée projection sur Berlin intitulée « 6 jours à Berlin, vécu dans une vie dans un espoir fraternel et dans une espérance éternelle » ou votre voyage en Arménie après votre jubilé.

Prêtre infatigable et si heureux de l’être, un de vos meilleurs souvenirs à Saint-Sulpice pendant ces 10 ans est d’y avoir fêté votre jubilé (50 ans de sacerdoce) le 15 juin, il y a 5 ans ! Ce jour-là, dans votre homélie, vous nous rappeliez le sens du baptême et du rôle du prêtre, remerciant Dieu de vous avoir appelé au sacerdoce !

Pendant le Carême, vous vous dépensiez sans compter temps ou fatigue, pour assurer présence et animation dans tous les groupes. Cela supposait une belle organisation et rigueur, une ponctualité jamais en défaut avec parfois 2 groupes le même jour. Mais pas le lundi ou jeudi soir, aquagym à la piscine Saint-Germain oblige !

Vous êtes partout, toujours disponible, avec votre petit agenda noir, pour des confessions, des messes de funérailles, l’adoration, présider les Laudes du vendredi … ou aller rendre visite ou porter la communion… mais toujours prêt à apporter le Christ autour de vous, avec sourire et optimisme en tout.

Pour vous dire Merci, un livre d’or a été préparé par les Paroissiens. Il est à la sacristie. Je vous propose de l’y laisser encore aujourd’hui et toute la semaine prochaine pour ceux qui n’ont pas encore pu le remplir et qui désirent encore s’associer à votre cadeau de départ.

L’autre jour, vous m’avez fait l’amitié de me raconter quelques souvenirs personnels et j’ai bien noté vos projets pour votre nouvelle vie à la maison Marie-Thérèse, si proche en bus ou en métro. Vous avez le désir de continuer à être utile en tant que prêtre, de garder vos activités sportives dans le quartier et serez ravi de nous revoir si nous vous invitons. Le message est bien entendu. Encore merci, Père et à bientôt.

2013-06-16-chant-de-la-promesse

(A la fin de la messe : Chant de la Promesse avec tous les scouts présents)

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer
Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.