Accueil

2013-11-11-Messe-Antilles-Guyane-HomélieLa semaine écoulée a été marquée par la réunion de Conseil Pastoral Paroissial. En faisant le point, l’impression qui domine est celle d’un certain « réveil » de la Paroisse. Les efforts que nous faisons pour la liturgie commencent à porter leurs fruits. Les premières séances de la « formation liturgique paroissiale » ont déjà réuni, par deux fois, un cinquantaine de personnes. Les messes des dimanches d’octobre ont été belles. Des personnes sont venues nous dire, ou même ont écrit, combien elles en ont été heureuses.

Après la liturgie, notre seconde grande priorité de l’année est l’accueil. Il se confirme sans cesse que qu’on est bien là au cœur de la vocation de Saint-Sulpice. Un exemple ? Lundi dernier, comme tous les ans, c’était la messe « Antilles-Guyane ». Environ 2 000 personnes étaient rassemblées autour de cinq évêques et d’une trentaine de prêtres. Il m’a vraiment semblé que cette vaste assemblée en prière n’était pas venue à Saint-Sulpice faute d’une autre église assez grande. À la sortie, des gens me saluaient : « On est heureux d’être à Saint-Sulpice. On y vient tous les mois et on vous connaît bien. »

2013-11-le-diacre-prépare-l'autelAutre exemple : un certain nombre de visiteurs ont un peu confondu le livre d’or de l’exposition Manesse avec un cahier de libre expression sur l’église. Le résultat est assez touchant. Ce sont des prières et des mercis. C’est l’expression de la joie d’être venu.

La conclusion est claire. Nous avons à accueillir, encore et encore, du mieux que nous pourrons.

Une bonne nouvelle à ce sujet : la venue de trois nouveaux membres, jeunes, compétents et motivés, dans l’équipe des guides bénévoles.

Une troisième question a retenu l’attention du Conseil Pastoral mardi dernier : l’Année de l’Appel. Nous en reparlerons.

Père Jean-Loup Lacroix