Saint Jean Eudes et nous

gravure saint jean eudeCe 19 août, dans le calendrier liturgique de Saint-Sulpice, on fait mémoire de saint Jean Eudes (1601-1680). Jean-Jacques Olier, le rénovateur de notre paroisse au XVIIe siècle, avait beaucoup d’admiration pour lui. Comme lui, il appartenait à ce courant spirituel et missionnaire qui trouvait son origine dans l’action et les écrits du cardinal de Bérulle.

Voici un texte de saint Jean Eudes qui exprime bien la très haute vision qu’il avait de la vocation des prêtres et des exigences qui en découlent pour eux. Le style est celui de l’époque mais ce texte peut certainement nous inspirer encore aujourd’hui.

Un prêtre, c’est un Jésus Christ vivant et marchant sur la terre. Car il tient la place de Jésus Christ, il représente sa personne, il agit en son nom. Il est orné de son autorité: De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie, dit notre Seigneur; c’est-à-dire, je vous envoie pour dissiper les ténèbres de l’enfer qui couvrent la face de la terre, pour éclairer le monde de la lumière du ciel. Je vous envoie pour travailler à la destruction de la tyrannie du péché et à l’établissement du règne de Dieu. Je vous envoie pour continuer sur la terre la vie que j’y ai menée et les œuvres que j’y ai pratiquées. Je vous envoie pour continuer l’office que j’y ai exercé de médiateur entre Dieu et les hommes, de juge et de sauveur. (…)

C’est ainsi qu’un prêtre est un Jésus Christ vivant et marchant sur la terre. C’est pourquoi notre vie et nos mœurs doivent être une image vivante et parfaite, ou plutôt une continuation de la vie et des mœurs de Jésus Christ Ce qui doit nous obliger à étudier soigneusement ce qu’il a dit et ce qu’il a fait, les vertus qu’il a pratiquées, sa manière de vivre et d’agir, l’horreur très grande qu’il a eue du péché, afin de les exprimer en notre vie et d’en continuer l’exercice.

(Saint Jean Eudes, « Mémorial de la vie ecclésiastique », texte lu à office des lectures du 19 août dans les textes liturgiques du « propre » de Saint-Sulpice.)

Les commentaires sont fermés.