“Présence”

Plusieurs fois annoncée, l’oeuvre est en place. Premières impressions.

Anne-Poivilliers-Présence--église saint-sulpiceD’abord, cela semble peu de chose. De fines lanières blanches. Rien de plus. L’œuvre ne prétend pas occuper toute la place. Un large espace vous est laissé pour aller jusqu’à elle, reprendre du recul, chercher à mieux discerner les lignes et les volumes.

Des comparaisons vous viennent à l’esprit. Trois anges, peut-être ? Ou bien un seul avec ses grandes ailes ? La proue d’un navire ?

Progressivement, une évidence s’impose : le titre donné à l’installation n’est pas usurpé. « Présence » : c’est bien cela.

Pas une présence qui écrase. Rien qui choque. Mais une évidence tenace, qui s’impose de plus en plus. Cette chose légère est là. Belle et noble. Paisible. Bienveillante.

Dans la chapelle voisine, Delacroix nous présente Dieu sous les traits d’un ange au visage impénétrable. Ici, Anne Poivilliers nous parle des choses divines un ton en-dessous, avec un immense respect.

Jean-Loup Lacroix

Du 11 décembre 2014 au 4 janvier 2015

du Jeudi au Dimanche de 14H à 19H

Les commentaires sont fermés.