Retour sur le Congrès Mission

Depuis 5 ans le Congrès Mission rassemble autour de notre église de plus en plus de chrétiens de toute la France.
Ce n’est pas seulement un événement d’Église que nous hébergeons, mais c’est un rendez-vous qui marque progressivement l’identité même de notre église Saint-Sulpice : une église au service de la mission, capable d’accueillir des groupes de toute la France pour célébrer, partager et se ressourcer.
Personnellement, j’ai été touché par la ferveur et le dynamisme de cette édition 2020 dans des conditions particulièrement difficiles à cause de la crise sanitaire qui a obligé les organisateurs à déployer jusqu’à l’avant-veille des trésors d’ingéniosité pour permettre aux rencontres de se tenir. Répartis entre Notre-Dame des champs, l’Institut Catholique, Saint Germain-des-prés, Saint-Séverin, le Centre-Sèvres et bien sûr Saint-Sulpice, les participants ont pu vraiment se nourrir du témoignage des autres et apporter le leur, comme le montrent les Verbatim dans l’encadré ci-dessous. Les stands sur la place Saint-Sulpice présentaient soit différentes institutions bien établies mais pas toujours connues de l’intérieur, comme la conférence des évêques de France, la DCC,
la Compagnie de Jésus, le Mej, les scouts d’Europe, jeunesse lumière, l’année de formation spirituelle initiée par le père Daniel-Ange, des éditeurs religieux… soit des initiatives ecclésiales et missionnaires nées il y a quelques mois ou quelques années : Thalenthéo qui propose du coaching pour aider les institutions ecclésiales à mieux gérer les relations personnelles dans l’Eglise, le Mooc de la messe qui propose une formation en ligne sur la messe, Openbible qui aide les jeunes et les moins jeunes à lire le Nouveau Testament en un an sur son smartphone, amonecole.com : un nouveau catéchisme gratuit sur internet…
Henri de La Hougue

Les commentaires sont fermés.