“Porter sa croix”

Il trébuche, puis tombe, puis se relève. Les derniers mètres sont abrupts. Au sommet, une nouvelle torture l’attend.
Il avait déclaré que celui qui voulait marcher à sa suite devait « porter sa croix ».

Suite…

Lire et écrire

Ce samedi, j’ai deux images en tête. La première est celle de ce scribe qui s’avance vers Jésus (c’était l’évangile de ce vendredi, Marc 12). La seconde celle des enfants de l’école de Bouyembé.

Suite…

Le rendez-vous

Mon souci de curé est que notre communauté paroissiale vive intensément les quatre courtes semaines qui nous conduiront à la fête de la Résurrection. Vous me direz que ces questions de calendrier liturgique ne sont pas essentielles. Vous avez raison. Le grand rendez-vous de notre vie n’est pas le carême.

Suite…

Carême(s)

Est-il trop tôt pour parler du Carême ? Peut-être pas. Les plus anciens se souviennent du temps de la septuagésime. On y célébrait en violet, comme si c’était déjà carême. Pendant ce temps-là, d’autres, ou les mêmes, faisaient le carnaval. Ces questions de calendrier ne sont pas purement anecdotiques. Si le…

Suite…

« Denier de l’Église »

Dans les besoins de notre paroisse, l’argent vient en troisième. Ce qui nous est plus nécessaire que tout, c’est le soutien spirituel de vos prières. Je vous en parle souvent. Notre second besoin, ce sont des bénévoles. Ensuite seulement : des moyens matériels. Indispensables eux aussi. Le diocèse de Paris est…

Suite…

Libres de tout souci ?

Paul en vient donc à écrire qu’il voudrait que ses lecteurs soient « libres de tout souci » (7,22). Mais c’est pour admettre aussitôt après que c’est impossible. L’homme marié, dit-il, a le souci de plaire à sa femme.

Suite…

« Saint Sulpice le Bon »

Le saint qui donna son nom à notre paroisse a vécu à une triste époque. Il est né en 576, donc un siècle exactement après la chute de l’empire romain d’occident. Il est mort le 17 janvier 647. Il a donc vécu « entre Clovis et Charlemagne ». La misère et l’ignorance…

Suite…

« Saint-Sulpice en Prière »

Il faut commencer par s’inscrire. Ensuite, deux fois par mois, on reçoit quelques indications sur son téléphone, sur un autre appareil, ou encore sur un feuillet demi-format : essentiellement quelques informations et des intentions de prière.

Suite…