Programme d’orgue du mois en cours

Visuel-AROSS-Orgue-Saint-Sulpice-3x3

PAROISSE SAINT-SULPICE                                                                Janvier 2020

« Louez le Seigneur par la danse et le tambour, louez-le par les cordes et les flûtes !… »

(Ps 150, 4)

Programmes d’orgue Messe paroissiale et Audition des dimanches et fêtes

 

Dimanche 5 janvier : Epiphanie du Seigneur – Année A

 

11h – Messe paroissiale – organiste : Daniel Roth

 

Prélude (10h 45) :  Improvisation sur l’introït grégorien « Ecce » – Voici que vient le

Seigneur souverain

Offertoire : Offertoire extrait de « L’Epiphanie » – Ch.Tournemire

Communion : Communion extraite de « L’Epiphanie » – Ch.Tournemire

Audition (vers12 h):   Prélude et fugue en do majeur- BWV 547 – J.S.Bach

Artizarra – Fantaisie sur un chant populaire basque évoquant les Rois Mages –

D.Roth

Fantaisie – L’Epiphanie – Ch.Tournemire

 

Dimanche 12 janvier : le Baptême du Seigneur

 

11h – Messe paroissiale – organiste : Daniel Roth

 

Prélude (10h 45) : Improvisation sur le Credo grégorien I

Offertoire : Choral « Voici les 10 saints commandements »

BWV 635 et 679 – J.S.Bach

Communion : Choral « Christ notre Seigneur est venu au Jourdain » – J.S.Bach

Audition (vers 12h) : Choral « Nous croyons tous en un seul Dieu » – J.S.Bach

Fantaisie en ré bémol majeur op 101 – C.Saint-Saëns

Scherzo – Symphonie 4 – Ch.M.Widor

Fugues 26 et 27 – 36 fugues pour clavier op 36 – Antonin Rejcha (1770

Prague -1836 Paris)

 

Dimanche 19 janvier : 2ème dimanche du Temps Ordinaire,
Fête patronale de Saint-Sulpice

 

11h – Messe paroissiale – organiste : Daniel Roth

 

Prélude (10h 45) : Grand Dialogue en ut majeur – L.Marchand

Offertoire : Légèrement et marqué – Dix-huitième Ordre  – F.Couperin

Communion :  Communion – L.Vierne

Postlude : Toccata et fugue en ré mineur – J.S.Bach

Audition (vers 12h25)

Andantino quasi allegretto – 5ème Symphonie – Ch.M.Widor

Le 16 janvier cela faisait 150 ans que Widor a pris ses fonctions d’organiste de

Saint – Sulpice, c’était un dimanche, jour de la fëte patronale de St-Sulpice.

Allegretto con moto – 2ème suite – L.Boëllmann

Final – 3ème symphonie – Ch.M.Widor

 

Dimanche 26 janvier : 3ème dimanche du Temps Ordinaire

 

11h – Messe paroissiale – organiste : Daniel Roth

 

Prélude (10h 45) : Praeludium en la mineur – D.Buxtehude

Offertoire : Andante – Sonate en trio 4 –J.S.Bach

Communion : Andantino – L.Vierne

 

Audition  (vers 12h) : par Valentin Fheodoroff,

                      

                             organiste concertiste – Vienne (Autriche)

 

– Felix Mendelssohn (1809-1847): Ouverture de Paulus op. 36

(Transcription: W. T.   Best)

– Claudio Monteverdi (1567-1643) :  Extrait de Vespro della beata vergine (1610) 
(Transcription: Valentin Fheodoroff)

– Valentin Fheodoroff (1993): Jubilant! Eine Wind-Hymne (2015)

 

Jubilant! Eine Windhymne (2015)

Pour aucun autre instrument, le vent n’est autant en mouvement que pour l’orgue. Il trouve son chemin et atteint chaque tuyau, peu importe sa position. Il suit une direction, et pourtant, il reste toujours libre. Dans « Jubilant ! », ce n’est pas seulement le vent dans sa fonction originelle pour l’orgue qui est mis à l’honneur, c’est surtout le vent compris comme souffle, comme force insufflant la vie, et capable de prendre différentes formes et d’en gonfler les contours ; c’est le vent comme l’élément grâce auquel le son devient alors perceptible. L’œuvre explore le spectre des aigus et des graves de l’instrument, et vit grâce à un mouvement perpétuel. Malgré toutes les difficultés techniques du morceau qui se présentent à l’organiste pendant sa durée de quinze minutes, sa substance reste simple. Elle ne répond pas à la maxime populaire qui veut que l’on en dise peu pour exprimer beaucoup – ici, des milliers de sons, n’expriment qu’une seule chose. C’est un organisme vibrant qui prend vie, et toutes ses voix portent le même message. Lorsque le thème suave réapparaît, après les points culminants, les danses et les mouvements, le voyage tend alors vers sa fin. Ce qui était une longue inspiration au départ, est désormais une expiration. Et finalement, il n’est plus question que d’une seule chose : que les voix s’unissent et s’accordent – dans l’hymne et la jubilation du vent

« Jubilant! Eine Windhymne » a été écrit pour l’orgue Rieger de la Grande Salle du Konzerthaus de Vienne et y a été présenté pour la première fois par le compositeur le 13 juin 2016.

Valentin Fheodoroff (Traduction: Myriam Boubaker)

 

Les personnes qui viennent le dimanche dans cette église pour écouter l’orgue sont invitées à participer aussi à la messe avec les paroissiens de Saint-Sulpice.   Ensemble, rendons grâce à Dieu qui donne aux hommes de mettre tant de beauté au service de la louange de sa gloire.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.